Allocations d’actifs

Optimiser le ratio risque/rentabilité

Comment optimiser le ratio risque/rentabilité d’un portefeuille? Comme le souligne une étude faite sur les allocations d’actifs en Suisse de 1997 à 2013, l’immobilier a un effet bénéfique sur le comportement d’un portefeuille en améliorant le ratio rendement/risque.

Sans en augmenter le risque, le portefeuille composé de trois actifs (actions, obligations et fonds immobilier), produit un rendement supérieur à celui basé simplement sur deux actifs (actions et obligations).

Rendement immobilier

1961-19991989-20061997-2013
Actions CH8.8310.799.29
Obligations CH 4.925.243.60
Fonds (immoblier)6.756.905.57
Sociétés (immobilier)8.26
Fondations (immobilier)4.96

Source: Université de Genève, Professeur Kustrim Reka

Risque immobilier

1961-19991989-20061997-2013
Actions CH21.3316.4222.59
Obligations CH4.542.833.36
Fonds (immobilier)10.118.287.47
Sociétés (immobilier)16.02
Fondations (immobilier)1.23

Source: Université de Genève, Professeur Kustrim Reka

Dernières actualités

Investissements immobiliers. Quo Vadis ?

◆ 30/06/2017

Interrogé par l‘Agefi, Arnaud de Jamblinne, directeur du fonds La Foncière, analyse la forte attractivité des investissements dans l’immobilier indirect dans un contexte de rendement obligataire très faible, au moment où une hausse des taux un jour n’est pas à exclure. Quelles conséquences cette remontée des taux pourrait-elle avoir sur les fondamentaux des fonds de placements immobiliers, notamment leur cours de bourse, les loyers du marché ainsi que la valorisation de leurs immeubles?