Face à un retournement de tendance dans le marché locatif, La Foncière poursuit la progression de ses résultats et annonce un split de la part.

◆ Le Fonds ◆ 23/01/2018

Dans un marché marqué par un recul de la pénurie de logement, des baisses de loyers dans certaines régions et un essoufflement du marché commercial, La Foncière tire très bien son épingle du jeu. La direction du Fonds annonce également la division (split) des parts dans la proportion de un pour dix (1 :10).

Arnaud de Jamblinne, directeur général du Fonds La Foncière, commente les indicateurs de résultats de l’année fiscale 2016-2017 et explique le split de la part qui sera effectif le 21 février 2018.

Les indicateurs clés sont tous en hausse sur l’exercice : dividende, performance, cours de bourse et valeur vénale des immeubles du parc immobilier.

L’interview a eu lieu à Genève, rue Vermont 8, au cœur d’un chantier emblématique de la politique de valorisation constante du parc immobilier du Fonds: la surélévation d’un immeuble accompagnée de la construction d’un petit immeuble sur le toit du parking existant. Cette double valorisation s’inscrit dans l’esprit de la Loi sur l’aménagement du territoire et de la densification des villes.

Nous invitons le lecteur à écouter l’interview d’Arnaud de Jamblinne et se référer au dossier de presse complet pour plus d’informations.

 

Dernières actualités

Investissements immobiliers. Quo Vadis ?

◆ 30/06/2017

Interrogé par l‘Agefi, Arnaud de Jamblinne, directeur du fonds La Foncière, analyse la forte attractivité des investissements dans l’immobilier indirect dans un contexte de rendement obligataire très faible, au moment où une hausse des taux un jour n’est pas à exclure. Quelles conséquences cette remontée des taux pourrait-elle avoir sur les fondamentaux des fonds de placements immobiliers, notamment leur cours de bourse, les loyers du marché ainsi que la valorisation de leurs immeubles?