Rencontres La Foncière 2019 : la région lémanique face aux fragilités de l’économie mondiale

03/10/2019  ◆  Urbanisme

Lors des Rencontres La Foncière le 11 juin dernier, Madame Valérie Lemaigre, économiste en chef auprès de la BCGe, propose un portrait contrasté de l’économie, une dichotomie entre le commerce mondial et la bonne santé de secteurs clé en Suisse romande notamment la consommation privée, l’emploi et la construction, dans un contexte d’appréciation du Franc suisse et du dollar. Ce tableau décalé génère du scepticisme et se traduit par des perspectives de croissance modérée en 2019 et 2020 pour l’économie suisse, toujours aussi tributaire de la situation globale.

Maître mot de cette conférence : la dichotomie. Tout d’abord entre le commerce mondial qui se contracte, notamment sous la pression de l’économie chinoise, et entraîne avec lui les biens manufacturés et d’autre part, les services, l’emploi et la consommation domestique qui eux résistent encore bien.  La croissance mondiale, très dépendante du cycle vertueux entre exportations et investissements, se tasse sous la pression de la baisse du secteur des produits manufacturés, plus précisément dans deux secteurs stratégiques: l’automobile qui fait face à des mutations structurelles et les semi-conducteurs en surcapacité.

Dichotomie également en Suisse romande où la situation est pour l’instant décalée par rapport à l’économie mondiale car les secteurs dédiés à l’exportation résistent bien : le secteur du luxe et la chimie. L’emploi est soutenu, ce qui favorise la consommation et les services. Et le secteur de la construction n’est pas en reste, les volumes et le nombre de biens construits sont en hausse. Ces cycles décalés avec l’économie mondiale, dont la Suisse est si dépendante, génèrent du scepticisme auprès des investisseurs.

 

En outre, Madame Lemaigre attire l’attention de son auditoire sur quelques signaux auxquels l’investisseur devra prêter attention, notamment sur les biens de rendement. Si le solde migratoire reste positif, l’attractivité de la région lémanique est à surveiller, notamment la question des prix qui incite les investisseurs à la prudence..

En résumé, les perspectives de croissance et d’inflation pour 2019 et 2020 sont modérées. Le Franc et le Dollar restent forts, jouant ainsi leur rôle de valeur refuge face à la montée des fragilités au niveau mondial. Et Madame Lemaigre conclut son propos par un message de prudence en notant qu’en phase de ralentissement, les économies auront beaucoup moins de capacité à absorber un choc, quel que soit son origine.

Nous invitons notre lecteur à regarder la présentation complète de Madame Lemaigre.

 

Inscrivez-vous à la newsletter de La Foncière.

Vous serez ainsi régulièrement informés des performances du Fonds et des activités visant à valoriser son patrimoine. En outre, vous serez renseignés sur les publications et évènements pertinents de l'actualité du Fonds.


Dernières actualités

Augmentation de capital

Le Fonds   ◆   25/10/2019

Investissements Fonciers SA, la direction du fonds de placement contractuel immobilier de droit suisse LA FONCIERE, annonce son intention de procéder, courant mars 2020, à une augmentation de capital...