Vincent Callebaut, architecte visionnaire et concepteur de l’archibiotique, prend la parole aux Rencontres La Foncière 2018

06/10/2018  ◆  Urbanisme

Vincent Callebaut, architecte visionnaire, nous parle du thème des Rencontres La Foncière 2018 : la ville de demain. Concepteur de l’archibiotique, nouvelle discipline qui fusionne l’architecture, les technologies de l’information et les biotechnologies, Vincent Callebaut prend position sur l’impérieuse nécessité d’inventer un nouveau modèle de villes, un modèle post-carbone, post-fossile, post-nucléaire et même post-insecticide. Au delà du laboratoire d’idées, il y a la réalité car la transition énergétique ne saurait attendre. Monsieur Callebaut présente deux de ses projets internationaux en cours de construction, à Taipei et au Caire. Il conclut son intervention par une évocation du projet Paris SmartCity 2050, un plan climat air énergie appliqué à un plan d’urbanisme.

Sur le thème de la Ville de demain, les Rencontres La Foncière 2018 ont réuni plus de 200 invités le 19 juin dernier au Mandarin Oriental à Genève. De l’avis de tous, une conférence exceptionnelle et captivante autour de la personnalité et du discours de Vincent Callebaut, jeune architecte belge installé à Paris et auteur d’un parcours déjà riche de conceptions intellectuelles et de projets et réalisations en voie de finition.

Le constat démarre par la progression de la population mondiale – 9 milliards en 2050 – et la capacité de cette population à résister puis s’adapter aux changements climatiques. La ville de demain devra se baser sur des bâtiments à énergie positive, des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Des bâtiments qui intègrent des fermes verticales, des lieux de production alimentaire rapatriés au cœur des lieux de consommation. Des bâtiments enserrés au sein d’un réseau de mobilité douce centré autour du piéton, un ensemble de bâtiments plus densifiés, plus verticaux car beaucoup moins énergivore. Le 4ème pilier de la ville de demain sera formé par une démocratie participative dans laquelle le citoyen participe en plein au développement de sa ville.

Original dans sa pensée et remarquable pédagogue, Vincent Callebaut décrit alors comment passer du laboratoire à la réalité. La réponse : la biologie et la manière dont la nature fait le tri des espèces dans la faune et la flore face aux dérèglements climatiques depuis 3,8 milliards d’années. Il s’agira donc de s’inspirer de ces formes, ces structures et de l’intelligence des matériaux que la nature a mis en œuvre. 

Ce biomimétisme servira alors d’accélérateur pour l’innovation et de pont entre la recherche fondamentale en laboratoire et la recherche appliquée en industrie et sur les chantiers. Prenant exemple sur la forêt amazonienne, Monsieur Callebaut décrit comment cet écosystème, propagateur de l’économie circulaire, crée sa propre énergie, sans pollution aucune, tout en recyclant ses déchets : une véritable source d’inspiration pour la ville de demain.

Enfin Monsieur Callebaut présente deux projets internationaux en cours de réalisation. Une tour à Taiwan recouverte de plus de 25'000 plantes, arbustes et arbres, capables ainsi de stocker 135 tonnes de CO2 par an. Une tour qui s’appuie sur des énergies renouvelables de pointe pour faire baisser les émissions de gaz à effet de serre de 70%. Deuxième projet : Gate Heliopolis au Caire, un projet basé sur l’économie circulaire, composé d’une série d’habitations accessibles largement, dans des bâtiments à énergie positive.

Après une heure de présentation passionnante, le débat s’engage autour de la question d’adaptabilité des villes européennes à cette vision urbaine. 

Nous renvoyons notre lecteur à l’interview de Monsieur Callebaut, une interview réalisée au bord du Rhône le matin même de sa conférence, lors de laquelle il se présente, détaille les quatre piliers de sa vision puis décrit les deux projets en cours de réalisation à Taipei et au Caire pour finir par une évocation du projet Paris Smart City 2050.

Le lecteur peut également regarder un bref parcours filmé des Rencontres La Foncière 2018, de l'accueil aux conférences puis au cocktail dînatoire dans les salons ensoleillés du Mandarin Oriental. Et avec ce petit clin d'oeil, nous lui donnons rendez-vous à l'année prochaine.

Inscrivez-vous à la newsletter de La Foncière.

Vous serez ainsi régulièrement informés des performances du Fonds et des activités visant à valoriser son patrimoine. En outre, vous serez renseignés sur les publications et évènements pertinents de l'actualité du Fonds.


Dernières actualités